Midterms: l’élection des gouverneurs, un scrutin décisif

52

Les Américains votent mardi 6 novembre pour les élections de mi-mandat. Ils devront élire tous leurs représentants à la Chambre, mais aussi un tiers des sénateurs et de nombreux autres élus locaux. Trente-six sièges de gouverneurs sont notamment en jeu et plusieurs de ces scrutins s’annoncent très serrés.

Les républicains détiennent actuellement les deux tiers des postes de gouverneurs du pays et sont à la tête des 18 Etats où les courses sont les plus serrées. Quelle que soit l’issue du scrutin, deux démocrates ont déjà fait l’histoire. L’une est Stacey Abrams. Elle est la première Afro-Américaine en lice pour un tel poste aux Etats-Unis. Elle concourt en Géorgie, un Etat du Sud anciennement ségrégationniste.

Andrew Gillum est lui le premier Noir candidat au siège de gouverneur en Floride, et assume un positionnement résolument à gauche du parti. Son opposant, le républicain Ron DeSantis, s’affiche dans ses spots publicitaires en train de lire le livre du président à son bébé et vante sa proximité avec Donald Trump. Ce duel, qui illustre la forte polarisation politique du pays, promet d’être l’un des plus suivis.

Parmi les autres Etats où la course est très disputée, le Kansas, le Wisconsin, l’Ohio, ou encore l’Iowa, qui ont tous voté en faveur du président en 2016. Le poste de gouverneur est décisif pour contrôler les parlements locaux, car ils disposent d’un droit de veto. Or les Cambres nouvellement élues seront chargés de définir les nouvelles circonscriptions électorales. Un enjeu crucial.

 

rfi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here