Médias : Caleb Kolié réagi à l’annulation de sa demande d’installation de relais à l’intérieur du Pays!

201

Dans une décision transmise à la presse ce mercredi 08 mai 2019, la Haute Autorité de la Communication HAC a annulée la demande d’installation de relais de la radio communautaire Familia FM à N’zerekoré, Kankan et Labé.

 Interrogé par un journaliste de notre rédaction  au lendemain de cette décision, le Président Directeur Général de cette radio se dit être surpris par cette décision de l’organe en charge de régulariser les médias en Guinée.
 « Je me suis réveillé j’ai vu cette décision, qui fait allusion à une mauvaise utilisation de l’autorisation de relais de Familia FM à l’intérieur du Pays. Après j’ai essayé d’en savoir un peu plus je me suis rendu auprès de la HAC, qui m’a fait recevoir par le représentant de l’URTELGUI , qui m’a donné des explications par-rapport à la motivation de cette décision. » a-t-il réagi
Dans sa démarche il est accusé d’avoir fait une mauvaise utilisation de la demande. Une chose que l’enfant de Galapaye qualifie de malentendu.
« Moi j’ai dit que c’est juste un malentendu.C’est bien sûr une propriété privée de Familia FM, l’exploitation entière appartient à Familia FM, donc ce sont des informations certainement  qui sont parvenues à la HAC, qui a pris une décision par-rapport aux informations qu’elle a reçu. » explique-t-il
Justement, parlant du relais de Labé, certains observateurs pensent que cette situation s’explique par le fait qu’il collabore  avec un proche de l’opposition.
Le patron de la radio communautaire Familia FM lui,  n’irait pas jusque-là.
« Ce vrai que le local et les équipements ont été acheté avec lui, mais c’est pas un partenariat qui est entre nous. C’est juste un pacte qu’on a eu à faire afin de réussir , c’est un achat que j’ai eu à faire avec lui, et les documents sont établi en fonction de ça. » a-t-il poursuivi
Poursuivant, il indique que  l’antenne de Labé n’avait même pas commencé à émettre. C’est pourquoi Caleb Kolié espère  que la situation va vite se régler.
« C’ est des émissions d’essai qu’on est en train de faire, mais officiellement la radio ne fait pas d’émission nous sommes en fase d’essai. Mais je crois qu’il soit de l’opposition ou pas c’est moi qui suis le PDG de la radio et j’ai décidé d’avoir un relais à Labé, donc que je négocie avec quelqu’un ça devait pas posé de problème. Mais je dis que c’est juste un malentendu malheureux, qui va être rectifié quand je vais fournir les documents y afférent.  » estime t-il
Par ailleurs, l’ancien animateur de la  célèbre émission Société Débat reconnaît que,  la Haute Autorité de la Communication a pris une décision en fonction des informations qui lui sont parvenues.
« Mais je crois que j’ai été interpellé depuis un bon moment par-rapport à des émissions qui se passaient à Labé. Donc je crois que j’avais rectifié en disant que nous étions pas en phase de faire des émissions nous sommes en phase d’essai, des délits ont été commis par voix de presse, je m’en suis excusé, ça été rectifié on a arrêté de faire des émissions interactive. »
 Enfin, Caleb Kolié promet d’agir en toute l’égalité pour être rétabli dans ses droits.
 « Aujourd’hui ce qu’on peut dire ce que nous allons juste adressé de correspondance à la Haute Autorité de la Communication pour expliquer et éclaircir la position de notre radio pour que les uns et les autres comprennent que ce n’est pas de soutraitance qu’on est en train de faire. » a-t-il rassuré pour conclure
Amadou Diouldé Diallo pour Journal Guinée
00224 621 50 15 82