Manifestation contre le délestage à Boké ; «Soit ils nous envoient le courant ou ils nous tuent tous » prévient un manifestant !

Ce lundi 24 avril 2017, des jeunes surexcités ont pris d’assaut les rues dans toute la commune urbaine de Boké. Tous les carrefours de la ville sont barricadés à l’aide des grosses pierres, des tables et des gros morceaux de bois. Selon nos sources, ces jeunes réclament de l’électricité qu’ils n’ont pas eue il y a trois jours.

 

Du carrefour Boubouya au carrefour Koulifanya, on peut compter plus de 15 barrages, avec les mêmes slogans partout : « courant mouna, kirà mouna », lire « pas de courant, pas de route ».

Trouvé au carrefour Dembaya, où la tension est plus forte, un jeune explique :

« il y a trois (3) jours qu’on a pas eu le courant. Tous nos appareils sont déchargés et puis toutes nos activités sont bloquées. Même le peu de courant qu’on gagnait de 19H à 1H du matin, ils ont cessé de nous le fournir. Nous on a plus de dix (10) sociétés minières ici à Boké mais on n’a ni courant ni eau. Ils ne font que transporter notre terre. C’est finit ça ! Soit ils nous envoient le courant ou ils nous tuent tous. Mais tant qu’on ne verra pas le courant, nous n’allons pas quitté ici », a-t-il dénoncé.

La seule autorité qui s’est présentée sur les lieux, en l’occurrence le secrétaire général de la commune urbaine Nouhan Kaba pour calmer les nerfs, a été aussi finalement chassé par les jeunes.

 

 

 

 

Mamadou Mouhtady Diallo pour journal Guinée

00 224 621 50 15 82