Manifestation à Boké : Quand les jeunes font une nouvelle revendication !

Dans la journée du 25 Avril 2017, cette ville minière située à plus de 300 km de la capitale Guinéenne, s’est retrouvée dans un mouvement de manifestations des jeunes, réclamant la fourniture en électricité dans leurs foyers respectifs.

 

Toute chose qui a interpellé le gouvernement, qui de son côté a déployé le gouverneur de la ville de Conakry pour entamer une médiation.

Cependant, l’arrivée du général Mathuring Bangoura sur les lieux, n’a rien changé.

Parce qu’on apprend même ce mercredi 26 Avril 2017 que la situation reste toujours tendue de ce côté.

Les jeunes seraient toujours dans la rue, avec d’autres revendications encore qu’ils auraient introduites dans leur plateforme.

Tel est le constat de certains confrères qui s’y trouvent. Ainsi, joint au téléphone aussi par les confrères d’une radio privée de la place, le député uninominal de Boké, Abdoulaye Sylla a fait le même constat, pour lui déjà, les citoyens de Boké ont beaucoup d’autres problèmes, au-delà du manque de courant dans la cité.

« Les problèmes des citoyens de Boké sont réels, aujourd’hui cette préfecture est envahie par les entreprises minières, avec des camions qui circulent partout, même quand il y a un accident les gens ne s’intéressent pas. Quand vous arrivez ici en ce moment, c’est le bruit de ces camions qui va vous interpeller d’abord », a rappelé l’honorable Abdoulaye Sylla de l’UFR.

Pour lui, il n’y a rien de manipulation dans cette affaire, c’est peut-être l’accumulation d’un certain nombre de frustration qui amène les jeunes à agir ainsi.

Par ailleurs, un des confrères joint de ce côté, a laissé entendre que les jeunes réclament maintenant de l’emploi pour eux.

Comme pour dire qu’à l’allure où vont les choses, la situation risque de prendre de l’ampleur dans cette région.

 

 

 

Mamadou Moussa Diallo pour Journal Guinée

 

00 224 621 50 15 82