Labé : Des citoyens outrés par la fermeture de la radio BTA FM !

Basée à Labé, la radio Bata FM vient d’être fermée. Cette radio est accusée d’avoir diffusé un entretien avec Aboubacar Soumah, le syndicaliste signataire de l’avis de grève qui paralyse depuis quelques semaines le secteur de l’éducation. Cette situation ne laisse pas la population de Labé indifférente. Joint par la rédaction de Journal Guinée, un habitant de la ville de Labé préférant garder l’anonymat, réagit :

 

« C’est un recul de la démocratie d’autant plus que la liberté de la presse est menacée. Sans liberté d’expression, pas de démocratie » a-t-il réagi.

Plus loin, un autre citoyen Alpha Oumar Diallo qualifie cette fermeture de bâillonnement de la presse.

« C’est un bâillonnement de la presse. Le seul crime que cette radio a commis, c’est le fait de relayer des propos responsables d’un syndicaliste qui défend des travailleurs pour leur amélioration de condition de vie », lâche-t-il en colère.

Par tailleur, Alpha Oumar Diallo invite l’ensemble de la presse à la l’unité et à la mobilisation pour s’opposer à ce qu’il qualifie de dérive dictatoriale.

A rappeler que ce samedi 25 novembre 2017, le Président Alpha Condé avait menacé de fermer toute radio privée qui donnerait la parole à celui que certains appellent le « syndicaliste dissident Aboubacar soumah ».

 

 

 

 

Mamadou Mouhtady Diallo pour Journal Guinée

00 224 621 50 15 82