Journée de grève à Labé : Le gouverneur Sadou Keïta parle de récupération politique !

429

À l’image de certaines villes de l’intérieur du pays, le mot d’ordre de grève lancé par l’Inter centrale syndicale CNTG et USTG qui protestent contre l’augmentation du prix du carburant, a été largement suivi à Labé. Durant toute la journée, des jeunes en colère ont érigé des barricades un peu partout à travers la ville et exiger, selon le préfet, de l’argent aux usagers. Une situation que dénonce le gouverneur de la région de Labé qui parle de récupération politique.

« Effectivement le mot d’ordre a été largement suivi, mais il y a eu des dérapages. J’ai même l’impression que le mouvement a été récupéré. » Dénonce le préfet

Pour Sadou Keïta, les syndicats qui ont appelé à la grève n’ont jamais  demandé de barricader les routes ou violenter les citoyens.

« Aucun véhicule ne sort dans la ville de Labé, mais on ne doit pas empêcher les gens d’aller au marché ou aller se soigner. Même à l’entrée de l’hôpital, il y a des barricades. Ici, nous avons l’habitude de manifester ou de suivre la grève  pacifiquement. C’est pourquoi j’ attends de voir ce que va faire  les syndicalistes par-rapport à ça. »  A laissé entendre Sadou Keïta.

 

 

Amadou Diouldé Diallo pour Journal Guinée

00 224 621 50 15 82