États-Unis: Donald Trump annonce le départ du chef des services de renseignement

President Donald Trump listens to South Korean President Moon Jae-in speak during a meeting in the Oval Office of the White House, Thursday, April 11, 2019, in Washington. (AP Photo/Evan Vucci)

Donald Trump a annoncé dimanche 28 juillet que le chef des services de renseignement américains, Dan Coats, quitterait son poste à la mi-août. Les désaccords entre les deux hommes n’étaient un secret pour personne. Dan Coats a parfois eu du mal à cacher ses divergences avec le président américain. Il a notamment soutenu les conclusions du renseignement américain affirmant qu’il y a eu ingérence russe dans l’élection présidentielle. Alors que Donald Trump a très souvent émis des doutes sur le sujet.

Le chef des services de renseignement a aussi désapprouvé publiquement la décision du président d’avoir un entretien à huis clos avec le président russe Vladimir Poutine à Helsinki l’été dernier, avec la seule présence des interprètes.

Dan Coats avait également exprimé son désaccord sur le dossier nord-coréen.
Le locataire de la Maison Blanche, qui semblait se méfier de son directeur du renseignement, l’a tenu à l’écart de plusieurs dossiers.

Il a remercié hier Dan Coats sur Twitter pour les « grands services rendus à notre pays ». Puis il a rapidement annoncé sur Twitter son intention de le remplacer par John Ratcliffe, un des élus du Texas à la Chambre des représentants. Si sa nomination est approuvée par le Congrès, Donald Trump aura un chef du renseignement dont les vues s’alignent davantage sur les siennes.

 

 

Nbany Sidibé pour Journal Guinée

00 224 621 50 15 82