Environnement: Voici les régions les plus touchées par la pollution atmosphérique…

669

La lutte contre la dégradation de l’Environnement dans toutes ses composantes reste l’un de pilier fondamental du développement durable. Cependant, en dépit d’importants efforts consentis dans ce sens, l’on constate que la situation est loin d’être améliorée par endroit.

C’est dans ce sens que l’organisation mondiale de la santé (OMS), a publié un rapport alarment sur le degré de la pollution atmosphérique qui secoue les différentes régions du monde.

Ainsi, le rapport révèle que l’année 2017 aussi n’a pratiquement pas enregistré une amélioration du réchauffement climatique comme l’humanité l’a souhaité.

Toujours est-il que, le rapport précise que plusieurs parties du monde sont touchées aujourd’hui par ce phénomène, mais l’Asie et l’Afrique restent les régions les plus touchées ces cinq dernières années, où le niveau des particules fines a considérablement augmenté pour atteindre les 8% dans les zones urbaines.

Toute chose qui dégrade de plus la qualité de l’air respiré dans ces régions, situées essentiellement en Asie et en Afrique.

Plus loin, l’étude révèle que les villes de Peshawar et Rawalpindi  au Pakistan, et de Kaduna et Onitsha au Nigeria sont les plus touchées par le phénomène, où la qualité de l’air respiré se dégrade du jour au lendemain.

Il est à préciser aussi que la Chine et l’Inde occupent la tête du classement des grands pollueurs du monde, avec un pourcentage énorme dans les émissions de gaz à effets de serres.

Cette situation qui n’est pas sans conséquences sur la vie humaine, peut s’expliquer aussi par la politique d’industrialisation entamée par ces deux grands pays.

Toutefois, le rapport de l’OMS indique que la problématique de la pollution atmosphérique est bien maitrisée dans certains pays riches, tels que le Canada, l’Australie, l’Estonie, l’Irlande, la Finlande et la Nouvelle Zelande, où la qualité de l’air respiré est beaucoup plus meilleure aux jours d’aujourd’hui.

 

Mamadou Moussa Diallo pour Journal Guinée

00224 621 50 15 82