Environnement : Ce nombre impressionnant des essais nucléaires qui menacent l’humanité !

511

Parmi les principaux facteurs de destruction du milieu Environnemental, les essais nucléaires figurent en bonne place. Un phénomène qui représente une menace sérieuse pour l’Environnement dans toutes ses composantes, physiques, biologiques et humaines. Ainsi, selon l’agence Australienne « Géoscience », plus de 2000 essais nucléaires ont été effectués dans le monde depuis 1945. Un record énorme, qui s’est beaucoup plus intensifié pendant la guerre froide qui a secoué le monde de 1945 à 1991.

 

Pendant cette période, les États unis et la Russie se sont beaucoup plus illustrés dans cette pratique, suivis également par la France, le Royaume unis, l’Inde et le Pakistan.

Toutefois, depuis 1996, la Corée du Nord est le seul pays à avoir effectué des essais nucléaires, malgré leurs interdictions par le traité d’interdiction complète des essais nucléaires (TICE) signé en 1996.

DES ESSAIS AMÉRICAINS !

Entre 1945 et 1992, les États unis ont réalisé plus de 1050 essais nucléaires, dont 952 ont eu lieu au site de Nevada. Les autres ont été effectués sur le site de l’Alaska et sur deux Îles du pacifique.

DES ESSAIS SOVIÉTIQUES !

Devenue puissance nucléaire au lendemain de la seconde guerre mondiale, l’union soviétique a effectué 715 essais nucléaires, dont 456 sur le site du Kazakhstan.

D’autres ont eu lieu dans l’archipel de la Nouvelle Zemble qui disposait de trois (3) sites d’essais, dont l’un a enregistré le 31 Octobre 1961, l’explosion de la bombe Tsar, qui reste la plus puissante bombe nucléaire jamais déclenchée, avec 57 mégatonnes.

DES ESSAIS FRANÇAIS !

Entre 1960 à 1996, la France a effectué 210 essais nucléaires, notamment en Algérie et en Polynésie Française. Ce qui classe la France loin derrière les Etats unis et l’union soviétique en terme de nombre d’essais effectués pendant cette période.

AUTRES PAYS AYANT EFFECTUÉ DES ESSAIS !

Parmi les autres pays ayant procédé à des essais nucléaires, l’on retrouve le Royaume unis, l’Inde, le Pakistan et la Corée du Nord.

Mais le cas de la Corée du Nord reste le plus récent, avec six (6) essais nucléaires, dont le premier remonte le 9 Octobre 2006 et le dernier est survenu le 3 Septembre 2017, avec une bombe H, jugée plus puissante que les précédentes.

Ce qui a d’ailleurs suscité une vague de condamnations à travers le monde, dont certains craignent même une catastrophe humanitaire.

DES CONSÉQUENCES ENVIRONNEMENTALES DU PHÉNOMÈNE !

Parmi ces différents essais effectués de part et d’autre, l’agence « Géoscience Australia » précise que 1521 d’entre eux sont souterrains, 478 sont atmosphériques et 5 autres sont sous-marins.

Ce qui démontre qu’aucune composante de l’Environnement n’a été épargnée par le phénomène, d’autant plus que les essais souterrains détruisent largement le sol et ceux atmosphériques polluent l’air.

Ces deux types d’essais seraient même l’une de cause fondamententale du réchauffement climatique qui secoue la planète aux jours d’aujourd’hui.

Toute chose qui affectera aussi dangereusement l’humanité, car le contact entre l’homme et l’air qu’il respire est direct.

L’on se souvient encore de la catastrophe humanitaire du 6 et du 9 Aout 1945, qui a vu le bombardement nucléaire des villes Japonaises d’Hiroshima et de Nagasaki, dont les effets se font sentir encore sur cette partie de l’humanité.

De l’autre côté malgré leur nombre très faible, les essais sous-marins constituent une véritable source de pollution pour les eaux.

Comme pour dire que la pollution d’une seule composante de l’Environnement peut avoir des répercussions négatives sur toutes les autres composantes.

D’autant plus que ses trois (3) composantes sont liées par un système d’interdépendance, ce qui suppose que le bon fonctionnement de chacune d’entre elles dépend forcement des autres.

 

 

 

 

Mamadou Moussa Diallo pour Journal Guinée

00 224 621 50 15 82