Guinée : La croissance réelle du PIB s’établit autour de 9% en 2018 !

225

Le ministre de l’économie et des finances, M. Mamadi Camara a procédé à l’ouverture à l’hôtel Noom Conakry de la 2ème édition des rencontres d’affaires Guinée 2019. Devant un auditoire largement composé de chefs d’entreprises et acteurs du secteur privé guinéens et internationaux, le ministre a présenté les objectifs attendus par le gouvernement de ces rencontres : Partager la vision économique du Président de la République Professeur Alpha Condé et les perspectives de développement à travers le PNDES 2016-2020. Présenter les opportunités d’investissement en Guinée et les axes prioritaires de l’action gouvernementale. Ces rencontres s’ouvrent dans un contexte favorable où la Guinée est résolument engagée dans une nouvelle ère de prospérité économique sous l’impulsion du chef de l’Etat déterminé à créer les bases solides de l’émergence économique de la Guinée. 

Camara a indiqué que notre pays est l’un des plus réformateurs de la sous-région et a réalisé des performances qui ont amélioré son classement de 27 places entre 2013 et 2018.

Parlant des partenariats public-privé, l’environnement institutionnel a été renforcé par la mise en place d’un ministère dans ce domaine. La mise en place d’un guichet unique des investisseurs pour faciliter les formalités liées à la création d’entreprises et le lancement officiel par l’agence de promotion des investissements privés (APIP) du système national d’enregistrement des entreprises ont permis de ramener le délai de création de l’entreprise à 24heures.

Toujours dans le climat des affaires, le tribunal de commerce a été crée pour juger des litiges contractuels et commerciaux. Sur le plan législatif a -t-il poursuivi, le dispositif a été ajusté avec l’adoption d’un nouveau code des investissements, d’un nouveau code minier, d’une loi anti-corruption ainsi qu’une loi spécifique sur les partenariats public privé. Ce dispositif vient selon le MEF moderniser l’arsenal juridique en la matière en l’alignant sur les meilleures pratiques internationales.

Outre le dispositif institutionnel, législatif et réglementaire un cadre de dialogue public-privé « Guinea Business Forum » a été mis en place en décembre 2017 pour promouvoir la concertation entre les pouvoirs publics et opérateurs économiques sur les questions relatives à l’amélioration du climat des affaires, au contenu local, à l’accompagnement des projets et opportunité d’investissements.

La stabilisation macro-économique avec notamment une dette publique maîtrisée et une inflation en dessous de 10% sont la résultante de différentes réformes économiques engagées.

Le MEF a indiqué que la croissance réelle du PIB s’établit autour de 9% en 2018, portée par le dynamisme du secteur minier et le décollage du secteur agricole. Ces performances sans précédent sont le fruit d’une politique publique solide soutenue par des réformes et des investissements dans les infrastructures structurantes (routes, ports, barrages hydro-électriques).

Enfin M. Camara a rassuré les chefs d’entreprises qu’ils trouveront auprès du gouvernement un partenaire sûr pour le développement et la réussite de leurs projets.

 

 

Yacine Diallo pour Journal Guinée

00 224 62150 15 82