Défense/Côte d’ivoire : Accueil en fanfare pour un avion cargo militaire !

L’armée de l’air de la Côte d’Ivoire vient d’agrandir sa flotte avec l’acquisition d’un avion cargo militaire de fabrication espagnole, dénommé  Casa 295 W. Il a été présenté au grand public, au GATL de Port-Bouët. C’est un engin militaire transporteur de troupes, de transport de matériel militaire aussi avec une mission tactique de reconnaissance selon une source militaire. A en croire Wikipedia, ” le C295W sert aussi au développement de la version de surveillance (ISR) équipée d’un rotodôme (équivalent AWACS). Le C295W s’adresse surtout aux pays chauds et/ou bénéficiant de base en altitude tels qu’en Afrique, Amérique Latine, Asie et Moyen-Orient”.

Après la remise officielle des clés de l’avion au chef d’état-major de l’armée de l’air, le général de brigade, Alfred Koffi N’Guessan, le ministre d’Etat, ministre de la Défense Hamed Bakayoko, s’est réjoui de l’avènement de cet appareil.

« Nous écrivons des pages nouvelles de l’armée de l’air ivoirienne. Nous la voyons monter en puissance. Car En 2011, l’armée de l’air ivoirienne  avait de dynamiques et vaillants officiers et sous-officiers mais malheureusement, ils n’avaient aucun aéronef. Ceux qui existaient étaient pratiquement en panne ou servaient pour la flotte présidentielle.

A lire aussi :La CPI sur les traces de Morou Ouattara à Bouna ?

A ce jour, ce sont plusieurs aéronefs dont  3 Mi ,24 hélicoptères, 1 Mi 17, un hélicoptère de la police, 2 avions », a-t-il soutenu. Puis poursuivant, il a ensuite relevé les missions du C295 W. « Nous venons d’acquérir un avion, le Casa 295 w, qui a une durée de vie de 30 ans qui va servir plusieurs générations.

L’armée de l’air ivoirienne est en train d’amorcer sa montée en puissance. C’est un atout majeur pour toutes les forces de Côte d’Ivoire. Nous pouvons maintenant déployer entre 50 et 70 soldats à l’intérieur du pays. Nous pourrons assurer le secours de nos soldats en détresse ou accidentés parce que cet avion a la capacité d’être transformé en avion d’évacuation où il ya une trentaine de lits et de civières. Nous pourrons assurer le déplacement des troupes.

L’armée de l’air ivoirienne pourra apporter sa contribution à toutes les missions onusiennes, toutes les missions du chef de l’Etat. Nous pourrons assister le Groupement présidentiel de sécurité quand le chef de l’Etat est en déplacement par le largage et le convoyage de matériel militaire, le personnel militaire dans des pays où le chef de l’Etat effectue des missions. Nous pourrons faciliter l’entrainement de nos parachutistes.

Quand vous voyez la stabilité dans les grands pays, ce n’est pas parce qu’ils aiment la stabilité et la sécurité mieux que nous. C’est parce qu’ils sont dotés de moyens qui permettent la dissuasion, la réaction. La Côte d’Ivoire a les moyens d’assurer sa sécurité et sa stabilité ».

Quant au général de brigade, Alfred Koffi N’guessan, chef d’Etat-major de l’armée de l’air, il a déclaré que cet aéronef vient augmenter le patrimoine de l’institution qu’il dirige.

Pour Bernard Bruner, représentant de Air bus, la maison conceptrice du C295W, la Côte d’Ivoire est parmi les rares pays africains à se doter de cet “oiseau” qui a une vitesse de 482 km/h. Lors de cette cérémonie, des officiers et sous-officiers de l’armée de l’air ont été décorés.

 

 

 Yacine Diallo pour Journal Guinée

00 224 621 50 15 82