Défense : Vers un déploiement de l’armée Chinoise à la frontière entre Djibouti et Érythrée…

Longtemps inscrit dans les préoccupations internationales, le différend frontalier qui oppose l’Érythrée à Djibouti sur la corne de l’Afrique, tarde toujours à trouver un règlement définitif. C’est ainsi, en dépit de son offensive diplomatique et militaire sur le continent, la République populaire de Chine s’apprête à engager une médiation pour la résolution du contentieux frontalier entre l’Érythrée et Djibouti.

 

Une initiative qui se concrétiserait par le déploiement d’un contingent militaire Chinois à la frontière entre les deux pays, après l’annonce du départ des troupes Qatariennes dans cette zone. Toute chose qui démontre encore le nouvel engagement des autorités Chinoises à s’imposer au niveau international bien au-delà de l’aspect économique, malgré toutes les réactions que cela susciterait du côté de l’occident.

LES OBJECTIFS D’UNE TELLE INITIATIVE !

Loin d’être un fait du hasard, cette nouvelle donne de la diplomatie Chinoise vise bien des ambitions importantes. La première pourrait bien être la défense de ses intérêts économiques largement implantés dans cette partie du continent.

D’autant plus que Djibouti abrite la première base militaire Chinoise en l’Afrique.

D’où la nécessité pour Pékin de chercher à stabiliser la situation entre ce pays et ses voisins de la région, surtout quand on sait que celle-ci reste minée depuis longtemps par des conflits armés.

Toujours est-il que, l’autre ambition de la Chine serait bien de mettre la pression sur ses adversaires directs du côté de l’occident. Etant donné que la Chine vise à imposer son influence à travers le monde, tant au niveau de l’économique, qu’au niveau de la défense et de la diplomatie.

Celle-ci semble bien être l’unique voie permettant à la deuxième économie mondiale de triompher autrement pour imposer sa suprématie, comme le fait d’ailleurs certaines puissances internationales sur le continent.

C’est le cas par exemple de la France, qui est longtemps devenue le maitre du jeu sur bon nombre de pays en Afrique.

Au-delà de la position de la France, les Etats unis se sont toujours imposés ces derniers temps en Afrique Orientale, connue sous le nom de la corne de l’Afrique.

Une région stratégique qui abrite aujourd’hui les intérêts de plusieurs pays, parfois adverses sur un certain nombre de question, car la France, les Etats unis, la Chine et le Japon y disposent des bases militaires importantes entre l’Ethiopie, la Somalie et Djibouti.

Comme pour dire que cette nouvelle stratégie Chinoise a de quoi à inquiéter les Etats unis en première ligne, car ils sont conscients aujourd’hui de la menace que la Chine représente pour la leur suprématie mondiale, sur plan économique, militaire et diplomatique.

AUTRES AMBITIONS DE LA DIPLOMATIE CHINOISE !

Bien au-delà du continent Africain, la Chine compte aller plus loin dans son offensive diplomatique. C’est ainsi, que Pékin se propose également de jouer une médiation sur le conflit Israélo-Palestinien et sur celui opposant l’Inde et le Pakistan depuis des années.

Et ce n’est pas tout, Pékin souhaite en même temps engager une médiation sur la crise du Golfe, qui oppose le Qatar et ses voisins Arabes.

Une crise qui continue toujours de perdurer, malgré les médiations Américaines et Françaises qui semblent montrer leur limite sur toute la ligne. Car ni le Qatar, encore moins ses voisins Arabes ne semblent être prêts à reculer sur ses positions.

Si toutefois, une médiation Chinoise est engagée dans ce sens, l’on pourrait comprendre que la Chine ne compte plus laisser le terrain diplomatique à ses concurrents occidentaux.

D’autant plus que ces derniers ont toujours été devant la ligne, tant sur la crise Israélo-Palestinienne, que sur celle opposant actuellement le Qatar à ses voisins du Golfe.

 

 

   Mamadou Moussa Diallo pour Journal Guinée

00 224 621 50 15 82